Carnaval

Au programme crêpes et gaufres, déguisements, Guggen musique et mise à feu du Bonhomme hiver.

L’équipe de la cafétéria dirigée par Marie-Françoise Zorn était active au service et à la confection des crêpes et des gaufres avec l’aide de notre directrice Valérie Binamé. Parmi les membres du personnel, certains avaient choisi de se déguiser pour l’occasion, ils incarnaient tellement bien leurs personnages qu’on aurait pu croire un instant qu’ils étaient quelqu’un d’autre à l’image de la responsable d’équipe Mathilde Conde en bonne sœur très convaincante.

Dans l’après-midi, une troupe de Guggen musique menée par Jacques Lambelet a arpenté les étages initiant un concert privé dans certaines chambres. L’orchestre était composé de Jacques à la caisse claire, de sa fille Joanna Lambelet au fifre, de Vincent David à la grosse caisse ainsi que de Rodolphe Garnier pour la première fois aux cymbales. Les joyeux lurons méconnaissables sous leurs déguisements ont terminé leur parcours à la Cafétéria en passant entre les tables sous les chants et les encouragements des nombreux convives.

L’apothéose de cette journée fut sans nul doute la mise à feu du Bonhomme hiver gérée d’une main de maître par Dominique Pavid notre chargé de sécurité assisté pour l’occasion par José Barbosa du service technique. Le Bonhomme de papier et de carton réalisé par Isabelle Schwager et Béatrice Lemmenmeier à l’atelier de peinture s’est embrasé rapidement produisant parfois des flammes de plusieurs mètres de hauteur, sous l’œil concentré et attentif de Dominique prêt à intervenir au cas où le feu se propagerait un peu trop près des bâtiments. La journée s’est terminée dans des effluves de crêpes et de chocolat. Chacun s’en est retourné chez soi avec des images, des odeurs et des mélodies plein la tête, une fête réussie emprunte de joie de spontanéité et d’énergie. Rendez-vous l’année prochaine c’est sûr ! 

© 2017 Fondation Mont-Calme Tous droits réservés. Réalisé par Jacques Lambelet