Accompagnement

Accompagner tout au long de la journée

Définitions

 

L’accompagnement se dit pour une personne qui en aide une autre dans diverses situations de vie. Les accompagnants sont là, certes pour accompagner tout au long de la journée les résidents dans leurs activités de la vie quotidienne (AVQ), mais aussi pour leur apporter du bien-être. 

 

Comme dit le Docteur Louis Ploton : 

« Chacun doit bénéficier, d’une façon ou d’une autre, d’un accompagnement et d’un soutien psychologique s’exerçant tout au long de la journée, de son séjour en EMS, cela implique un travail de guidance et de gestion méthodique. »

 

Ainsi, les équipes d’accompagnants tentent de rester centrées sur les besoins et les souhaits des résidents, en tenant compte de leur personnalité, de leurs ressources et de leur parcours de vie.

 

Notre mission

 

Afin de satisfaire les besoins et les envies des résidents au quotidien, nous avons développé un outil à cet effet :
Les Projets Individualisés d’Accompagnement (PIA). Chaque résident est ainsi assuré, selon son propre potentiel, de développer et d’avancer dans son parcours de vie avec des objectifs lui permettant d’apprécier son quotidien.

 

Nos valeurs

 

La Fondation Mont-Calme se veut humaniste et souhaite développer son approche de l’accompagnement des personnes âgées de manière vivante, enjouée au plus proche des souhaits de ces derniers en mettant l’approche de la vie en avant sur l’approche médicalisée qui rappelle davantage les soucis de santé (d’autant plus que nous sommes situés en face du CHUV). 

Ayant une vision proche de l’école Montessori, la Fondation Mont-Calme met en avant le potentiel toujours existant des résidents. Elle rappelle au quotidien qu’il est encore possible d’atteindre de nombreux projets quand on a près de nonante ans.

Nous utilisons les ressources et les compétences des différents acteurs quelque soit leur niveau ou leur secteur afin de mener à bien les projets qui sont en lien avec la vie et la philosophie de l’institution : concept du « Chaos Créatif »  notamment.

Cette vision axée sur la dignité de la personne repose sur la responsabilité collective, sociale et éthique, tant à l’endroit du résident que des collaborateurs.

 

Les accompagnants proposent régulièrement des activités complémentaires à celles du SSC

Nous mettons l’accent sur des mesures centrées sur la personne, le travail interdisciplinaire et de la mise en réseau. La promotion de l’activité physique comme la gym douce, la prévention des chutes, nos conseils, nos diverses activités, la formation de nos collaborateurs, et le groupe des familles y jouent un rôle primordial.

Accompagnement holistique bio-psycho-social

Le rôle de l’accompagnant n’est pas seulement dans ce qu’il fait mais aussi dans  la manière dont il le fait. La garantie d’une bonne démarche d’accompagnement repose sur la capacité des accompagnants à mobiliser un raisonnement rigoureux dans le cadre de la démarche d’accompagnement :

 

  • Recueillir des informations fiables, précises, utiles sur le parcours de vie et le projet de vie
  • Donner du sens aux informations collectées
  • Identifier les différents domaines des interventions à mettre en œuvre
  • Envisager la continuité, les moyens humains et matériels de ces interventions
  • Evaluer les résultats et procédures afin de réajuster, d’enrichir les interventions futures et de permettre la continuité des interventions.

 

La démarche d’accompagnement est un processus continu, qui permet à l’accompagnant de remplir son rôle en mettant au centre de ses préoccupations la personne avant la maladie, tout en prenant en compte ses besoins fondamentaux d’être humain, de personne unique, mais aussi ses besoins spécifiques de personne vieillissante. Cela permet aussi de construire avec l’équipe pluridisciplinaire des compétences collectives.

L’accompagnement quotidien repose sur des éléments clés, notamment :

 

  • La compétence pour mettre ses connaissances au service de la personne
  • La compassion ou empathie pour comprendre sans préjugé
  • La congruence pour offrir une attitude contenante face à un éclatement identitaire de la personne
  • La constance pour éviter la mise en échec de la personne

Nos métiers

 

Avec la mise en place de ce service d’accompagnement, une nouvelle organisation s’est mise en place à travers l’intégration des nouveaux Certificats Fédéraux de Capacité (CFC) et la création des postes de Responsables d'Equipes d’Accompagnement (REA).

 

Nos équipes se composent ainsi de :

 

  • Assistants Socio-Educatifs
  • Assistants en Soins et Santé Communautaire
  • Gestionnaire En Intendance
  • Aides-Infirmiers
  • Responsables d'Equipes d’Accompagnement

 

Ces différents partenaires travaillent en interdisciplinarité au quotidien et assurent un suivi de qualité de chacun des résidents sous la responsabilité directe des Responsables d'Equipes d’Accompagnement et sous la supervision clinique des infirmières.

Les REA veillent à la bonne organisation du travail au quotidien et sont des personnes de référence aussi bien pour les collaborateurs que pour les résidents et leur famille. Ils participent aux réseaux avec les infirmières responsables des soins et fixent les objectifs des projets d’accompagnement permettant aux résidents de mieux s’intégrer et s’épanouir au quotidien.

 

Matériel et technologie adaptée

 

Grâce aux compétences de nos collaborateurs, nous avons accès à un grand nombre de moyens auxiliaires de dernière génération favorisant un accompagnement de qualité en douceur. Nous utilisons aussi des moyens technologiques avancés (dossier de soins informatisé) pour le meilleur suivi des résidents.

La Fondation se dote d’une Plateforme d’accompagnement spirituel (PAS)

La quête de sens fait partie de tout le parcours d’une vie, mais devant sa propre finitude, elle devient généralement plus intense.

La spiritualité se vit au quotidien, quel que soit le sens que chacun donne à ce mot. Cependant, certaines étapes de vie sont particulièrement marquées par une réflexion existentielle : par exemple l’entrée à l’EMS, ou tout autre « crise » traversée par l’individu.

Comme exemples, non exhaustifs, de l’offre d’accompagnement en EMS, nous pouvons citer en particulier les suivantes :

  • Les célébrations religieuses. Elles sont régulièrement célébrées dans l’institution. Les aumôniers en offrent un certain nombre ou font appel à des célébrants. Ces célébrations peuvent être confessionnelles ou œcuménique. Elles sont ouvertes à tous. Les familles et les bénéficiaires du CAT peuvent participer aux célébrations. Elles sont annoncées par les moyens de communication de l’institution.

  • Les visites individuelles. Elles peuvent se vivre dans un espace commun ou privatif, à la demande du résident, des collaborateurs ou de la famille. Les aumôniers ont un accès personnalisé au dossier informatisé du résident pour y consigner les éléments susceptibles d’éclairer les souhaits des résidents, notamment dans le cadre de leurs derniers moments et d’autres éléments, à définir en tenant compte du secret de « confession ». Ils sont invités à participer aux colloques interdisciplinaires.

  • L’accompagnement de fin de vie. Réalisé en interdisciplinarité, cet accompagnement se vit en respectant les choix et les souhaits de la personne, dans toute la mesure du possible. Les proches sont étroitement associés, s’ils le souhaitent.

  • Après le décès : Une attention est portée au temps et aux besoins de ceux qui restent, proches, autres résidents, membres de l’équipe



La Fondation Mont-Calme considère la spiritualité comme un des éléments fondateurs de soins et d’accompagnement de qualité. Dans cette optique, elle organise une plateforme de réflexion sur les besoins spirituels des résidents, qui puisse également servir de lieu de débat éthique.

 

Plateforme d’accompagnement spirituel (PAS)

 

Co-Présidents :

V.Binamé, Directrice

D.Troilo, aumônier

Membres :

C.Meylan, Représentante du Conseil de Fondation

V.Kupsiene, aumônier

M.Costa, Infirmière Responsable des Soins, référente soins palliatifs

N.Zweili, Cheffe du service administratif et socio culturel

V.David, Comédien, ASE, Animateur des cafés philo

A.Rivoir, Psychologue

A.-M. Creuzer, Bénévole San Egidio

M.Petoud, Résident

Mme Kopasz, Mme Candolfi et Mme  Grandchamp, Résidentes 

M.Ciampi et Mme Aubert, Proches aidants.

But :

La PAS a pour but de débattre et discuter de la réponse aux besoins spirituels des résidents. Elle permet également un espace de délibération des questions éthiques qui peuvent émerger du quotidien/du terrain.

Organisation :

La PAS se réunit au minimum 3x par an. Elle peut se réunir aussi souvent que nécessaire, à la demande d’un de ses membres. Elle est présidée conjointement par l’Aumônier et la Directrice, qui proposent l’ordre du jour. Le PV est pris par un des membres, choisi par séance.

© 2018 Fondation Mont-Calme Tous droits réservés.